Les séances se tiendront au 10 rue Monsieur le Prince (salle au rdc). En fonction de la réglementation sanitaire en vigueur le public est également invité à participer à distance. Merci de contacter les organisateurs pour obtenir les liens de connexion.

Les Juifs se sont compris comme un peuple persévérant dans la dispersion. Ils ont été, comme les a qualifié Max Weber, un peuple hôte en Europe. L’Europe à l’inverse s’est constituée avec la christianisation de l’Empire romain en s’envisageant comme un corps politico spirituel transcendant les peuples qui la constituaient. Le peuple hôte a été cependant aussi un agent actif dans la constitution de l’Europe. S’énoncent là deux façons de penser l’universalité.

L’histoire de l’Europe est essentiellement l’histoire d’une aventure politique dans laquelle se sont succédées, juxtaposées et imbriquées des formes variées. L’histoire des Juifs étant elle aussi une aventure politique, le séminaire visera à comprendre les modalités d’articulation, de composition, et d’opposition de ces trajectoires imbriquées et néanmoins hétérogènes.

Séance 1 :  Histoire juive et histoire de l’Europe I : un diagnostic politique et théologique

Mardi 8 décembre  2020 - 14h/18h

Séance 2 : Histoire juive et histoire de l’Europe Ii : antinomie et articulation

Mardi 12 janvier  2021 - 14h/18h

Séance 3 : Histoire juive et crise de l'histoire : lectures de zakhor de yerushalmi

Mardi 16 février 2021 - 14h/18h

Séance 4 :  infrastructure de l'histoire juive: le droit et l'exil

Mardi 16 mars 2021 - 14h/18h

Séance 5 : la question du verus israel dans l'histoire européenne : qu'est-ce que le vrai ?

Mardi 4 mai 2021 - 14h/18h

Séance 6 : L'autre situation de la france : lectures juives

Mardi 1er juin 2020 - 14H/18h